Press Releases
print

IFC Voit de Nouvelles Opportunités d’Investissement au Sénégal


A Dakar
Aida der Hovanessian
Téléphone:  +221 8495045

AderHovanessian@ifc.org

A Johannesburg

Houtan Bassiri

Téléphone:  +27 11 731-3179

HBassiri@ifc.org


Dakar, le 20 Mars 2007—Le Directeur de IFC pour l’Afrique subsaharienne, Thierry Tanoh, a déclaré que la création d’opportunités d’investissement pour les entreprises privées et les entrepreneurs dans un large éventail de secteurs constitue une priorité pour  IFC au Sénégal. A l’occasion de son premier voyage au Sénégal en tant que directeur, Monsieur Tanoh a  insisté sur  la volonté de IFC d’accroitre ses investissements et de développer son partenariat  avec le secteur privé du pays, surtout dans les secteurs de l’agro-alimentaire, du tourisme, de l’électricité, des industries manufacturières, de l’exploitation minière, et de l’infrastructure.

La visite de deux jours a permis de mettre  en exergue l’engagement de IFC au Sénégal et  la qualité de son partenariat avec le pays. Il convient de noter que Monsieur Tanoh a rencontré des responsables du gouvernement, dont SE, Monsieur Abdoulaye Diop, Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances et SE, Monsieur Madické Niang, Ministre de l’Energie, des Mines et de l’Industrie. Il a également rencontré des partenaires au développement, des représentants du secteur privé et des clients de IFC.


“IFC travaille actuellement avec des entreprises dans divers  secteurs pour aider à promouvoir le secteur privé en encourageant les bonnes pratiques  des affaires au Sénégal,” a souligné Monsieur Tanoh. “Nous appuyons les efforts du gouvernement pour améliorer le climat des affaires et cherchons de nouvelles opportunités d’investissement et de nouveaux secteurs dans lesquels nous pouvons participer.”


Les remarques de Monsieur Tanoh sont intervenues après l’annonce de l’octroi d’un prêt de IFC à hauteur de 20 millions d’euros à la société Sococim. Ce prêt vise  à aider  la société à répondre à la demande croissante de ciment au Sénégal et à relever considérablement ses normes environnementales. Sococim utilisera les fonds pour installer une ligne de production de ciment utilisant des technologies de pointe, d’une capacité  de 3.500 tonnes métriques de clinker par jour.  Sococim construira également une nouvelle centrale électrique de 24 mégawatts qui allègera la pression sur le réseau électrique national du Sénégal et sera la première usine de ciment en Afrique à intégration verticale à accroître  son efficacité énergétique.


La stratégie de IFC pour le Sénégal, tant en termes de produits financiers que de services-conseils, repose  sur trois principaux piliers:


·        L’amélioration du climat des affaires
·        Le renforcement de la capacité des micro, petites et moyennes entreprises et celle des institutions qui peuvent les appuyer
·        L’élaboration de projets dans l’infrastructure, le secteur financier et les domaines prioritaires tel qu’il est énoncé dans la stratégie de croissance accélérée du gouvernement.  Il s’agit, en l’occurrence, des secteurs du tourisme, de l’agroalimentaire, des télécommunications, de la haute technologie et des industries manufacturières.


Aussi, Monsieur Tanoh a indiqué que IFC est actuellement dans la phase d’identification d’un certain nombre de nouveaux projets au Sénégal qui aideront notamment à renforcer les banques et autres institutions financières du pays. Il a ajouté que ces projets viseront à établir des mécanismes de partage de risque, des garanties partielles de crédit, et à favoriser la participation d’un certain nombre de banques locales au programme de financement du commerce extérieur de IFC. IFC  travaille également avec les institutions financières pour  faciliter l’accès des petites et moyennes entreprises au financement bancaire, a-t-il précisé.


Pendant l’exercice fiscal 2006 qui s’est achevé au mois de Juin, le total des engagements nouveaux  de IFC pour des projets  au Sénégal s’est élevé à  20,6 millions USD.  A la date du 28 Février, l’encours  total  des engagements de IFC  représentait 85.8  millions USD. Depuis son premier investissement et jusqu’à la date du 30 Juin  2006, IFC a engagé au Sénégal plus de 133,3 millions USD au titre d’investissements (prêts et prises de participation) représentant 20 projets.


A propos de IFC


IFC, l'institution du Groupe de la Banque mondiale chargée des opérations avec le secteur privé, contribue à la promotion des marchés libres et compétitifs dans les pays en développement.  IFC a pour mission de promouvoir des investissements privés viables et durables qui ont pour vocation de devenir des pôles d’emplois productifs et de fournir des services de base, afin de réduire la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie des populations. Depuis sa création et jusqu’à la fin de l’exercice fiscal 2006, IFC  a engagé plus de 56 milliards USD dans le financement des investissements du secteur privé et a mobilisé un montant supplémentaire de 25 milliards USD dans le cadre des prêts syndiqués pour servir 3.531 sociétés dans 140 pays en développement. Les Services- Conseils de IFC et de ses partenaires bailleurs de fonds ont fourni plus de 1 milliard USD en matière d’appui aux programmes pour la création d’entreprises, l’accélération de la participation privée dans l’infrastructure, l’amélioration de l’environnement des affaires, l’accroissement de l’accès au financement et le renforcement de la viabilité environnementale et sociale des projets
. Pour plus d’informations, veuillez visiter  www.ifc.org.