Press Releases
print

IFC investit 200 millions d'USD dans le secteur de l'exploitation de la bauxite afin de soutenir la croissance à large assise


Dakar                                
Zibu Sibanda                                
Tél: +221 77 740 02 38                
Email: zsibanda@ifc.org                

Washington
Laura MacInnis
Tél: +1 202 473 6978
Email: lmcinnis@ifc.org

Conakry, Guinée, 7 Aout, 2016—IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, investit 200 millions d'USD dans la Compagnie des Bauxites de Guinée, une entreprise d'exploitation de bauxite pour soutenir une croissance inclusive, créer des emplois et moderniser l'infrastructure de transport dans ce pays d'Afrique de l'ouest durement touché par l'épidémie d'Ebola.

La part prise par IFC dans le financement de la dette de CBG fait partie d'un des plus importants  investissements étrangers en Guinée au cours des dernières années. Cet investissement financera l'expansion de la mine de bauxite de Sangaredi, que la CBG exploite depuis 1973. La mine de Sangaredi détient certaines des plus importantes réserves au monde de bauxite de haute qualité - le principal ingrédient de l'aluminium, qui est utilisé dans l’aérospatial, le packaging et le transport, notamment dans les véhicules à faible consommation de carburant.

 Bien que la Guinée détienne 28 pour cent des réserves mondiales de bauxite, le manque d'infrastructures adéquates et de gouvernance économique ont fortement limité la capacité du pays à en tirer un plein profit. L'expansion de la mine de Sangaredi devrait permettre à la CBG d’apporter chaque année 150 millions de dollars de recettes au gouvernement et fournir 2 300 emplois permanents aussi bien que 2,900 emplois indirects. L'investissement d'IFC aidera aussi à co-financier des améliorations de l'infrastructure multi-usagers qui permettra à terme d’augmenter la capacité de l’axe ferroviaire Kamsar-Sangaredi de 15 tonnes métriques par an actuellement, à environ 42 tonnes métriques  au milieu des années 2020, une fois que d’autres projets d’investissement dans la bauxite seront réalisés.

Philippe Le Houérou, le Vice-président exécutif et Directeur-général a déclaré "La Guinée fait beaucoup d’efforts afin de créer les conditions permettant d’attirer des investissements à grande échelle. L’expansion de la mine de Sangaredi et les investissements dans l’axe Kamsar-Sangaredi permettront de créer  plus que 5000 emplois directs et indirects, tout en respectant des normes environnementales et sociales élevées. Nous nous réjouissons de travailler avec la CBG et le Gouvernement guinéen pour développer l’industrie autour de la bauxite".

La CBG est détenue à 51 pour cent par Halco, un consortium de trois grands producteurs d'aluminium: Alcoa World Alumina LLC, Rio Tinto, et Dadco Investments Ltd. Les 49 pour cent restants de la CBG sont détenus par le gouvernement guinéen. La compagnie est déjà un contributeur majeur de l'économie guinéenne, représentant à elle seule plus de 50 pour cent des recettes minières nationales et 5 pour cent du PIB.

Le financement d'IFC, qui inclue un prêt de 135 millions de dollars sur fonds propres  et un prêt de 65 millions de dollars de son programme Managed Co-Lending Portfolio Program, a une maturité de 15 ans - soit trois fois la maturité d'un emprunt classique pour le secteur privé en Guinée. IFC a joué jusqu’à présent un rôle de chef de file dans l'évaluation des risques environnementaux et sociaux associés au projet et continuera à jouer ce rôle pour s'assurer que l’expansion de la mine de Sangaredi soit réalisée de manière durable et conformément à la meilleure pratique internationale.
Outre son engagement dans le secteur minier de la Guinée, IFC a investi dans un nouvel hôtel dans la capitale Conakry et travaille à améliorer la performance opérationnelle de la société de distribution d'électricité, Électricité de Guinée. IFC travaille également avec la Banque mondiale à améliorer la transparence et la gestion du secteur minier, notamment par le biais d'un nouveau Guichet unique lancé officiellement en juillet 2016 et visant à rationaliser les processus d’obtention de permis et autorisations.

A propos d’IFC


IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus grande institution mondiale de développement dédiée au secteur privé au sein de pays émergents. Avec la collaboration plus de 2 000 entreprises à travers le monde, nous nous appuyons sur nos six décennies d’expérience pour créer des opportunités là où le plus besoin se fait le plus sentir. Au cours de l’exercice 2016, nos investissements à long terme au sein de pays en développement ont frôlé la barre des 19 milliards de dollars, ayant consacré nos capitaux, nos compétences et notre influence à l’appui au secteur privé pour l’éradication de l’extrême pauvreté et la promotion d’une prospérité partagée. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.ifc.org/french.  

Restez connecté
www.facebook.com/IFCwbg
www.twitter.com/IFC_org
www.youtube.com/IFCvideocasts
www.ifc.org/SocialMediaIndex