Press Releases
print

IFC offre des solutions innovantes pour financer les besoins en investissements des petites et moyennes entreprises au Burkina Faso


A Ouagadougou:
Lawrence Henri Christian Mensah, Banque mondiale
Téléphone: +226 50 49 6300
Email: lmensah@worldbank.org

A Dakar:
Kimberlee A. Brown, IFC
Téléphone: +221 33 859 7126
Email: kbrown@ifc.org




Ouagadougou, Burkina Faso, le 18 Octobre 2010—IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, en partenariat avec le Ministère de l’Économie et des Finances du Burkina Faso, a lancé aujourd’hui  le premier  programme de leasing du Burkina Faso ainsi que la campagne de vulgarisation du crédit-bail. Le programme devrait permettre de former et informer  environ 700 personnes sur le crédit-bail, un outil puissant de financement des petites et moyennes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire au Burkina Faso.

Dans les pays africains, les taux d'intérêt élevés des crédits bancaires et les exigences de garantie empêchent la plupart des petites et moyennes entreprises d’accéder au crédit nécessaire pour acquérir des équipements. Les crédits bancaires classiques et commerciaux ne sont souvent disponibles qu’aux grandes entreprises.

Le ministre de l’Économie et des Finances du Burkina Faso, Monsieur Lucien Marie Noël Bembamba, a indiqué que «face à cette situation, les produits financiers tels que le leasing peut jouer un rôle important pour répondre aux besoins en financement des petites et moyennes entreprises dans les secteurs formel et informel. IFC Africa Leasing Facility planifie de former plus de 500 petites entreprises et plus de 200 cadres dans les différents secteurs  clés de l'industrie du crédit-bail et leur donnera l'occasion de mieux comprendre le crédit-bail et tirer le meilleur parti de ce produit ».

Au cours des trois prochaines années, les services de conseil d’IFC Africa Leasing Facility collaborera avec le gouvernement du Burkina Faso afin de sensibiliser sur le rôle que peut jouer le crédit-bail en tant qu’outil de financement des petites et moyennes entreprises ainsi que le  développement économique du pays. Les formations planifiées sur le crédit-bail vont de l'introduction de ce produit et comment les institutions financières locales peuvent offrir des contrats de location, à l’élaboration de plans d'affaires permettant aux petites entreprises de  solliciter une concession.

Le marché du crédit-bail actuel au Burkina Faso est estimé à 1,5 milliard de francs CFA. Le programme vise également à augmenter ce volume à 8 milliards en 2012 et 30 milliards de francs CFA d'ici 2018.


"Le Crédit-bail a  une forte incidence sur le développement économique du pays et il est particulièrement utile comme un instrument financier pour les petites entreprises en Afrique, qui  ne disposent souvent pas d’historique de crédit ou de garanties suffisantes pour accéder à des formes traditionnelles de financement», a déclaré Mary-Jean Moyo, Représentante Régionale d’IFC pour le  Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée Conakry, le Niger et le Togo. «Le Crédit-bail réduit également les exigences de capital initial pour l'acquisition d'équipements et il représente une solution innovante ayant  un impact considérable à long terme sur le développement des petites et moyennes entreprises au Burkina Faso."

Le programme de crédit-bail est l’un des piliers de l'initiative internationale d'IFC pour promouvoir le développement du secteur privé en facilitant la diversification des sources de financement aux petites et moyennes entreprises.

Après avoir rencontré un succès considérable au Ghana, à Madagascar et en Tanzanie, les services conseil d’IFC ont étendu le programme Africa Leasing Facility à 14 pays en Afrique subsaharienne. Ce programme est  conjointement financé par IFC - à  travers son Initiative pour l'Entreprise Privée en Afrique (PEP Afrique) - la Banque Africaine de Développement, le Danemark, l’Irlande, le Japon, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège et la Suisse. Pour plus d'informations, visitez le site www.ifc.org/africaleasing.

À propos d’IFC
IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution internationale de développement au service du secteur privé dans les pays en développement. IFC œuvre pour permettre aux individus d’échapper à la pauvreté et d’améliorer leurs conditions de vie. Elle crée des opportunités en apportant des financements aux entreprises pour les aider à créer des emplois et à fournir des services essentiels, en mobilisant des capitaux auprès d’autres bailleurs de fonds, et en fournissant des services de conseil pour promouvoir un développement durable. Durant la période d’incertitude économique actuelle, nos nouveaux investissements ont atteint le chiffre record de 18 milliards de dollars pour l’exercice financier 2010. Pour plus d’informations, consulter le site www.ifc.org.