Press Releases
print

La SFI soutient la privatisation d’un hôtel au Burkina Faso


Washington, DC
Hannfried von Hindenburg

Téléphone: (202) 458-5613

Email :
hvonhindenburg@ifc.org


Washington, D.C. / Ouagadougou, Burkina Faso,  le 24 mai 2005 — La Société financière internationale (SFI), qui fait partie du Groupe de la Banque mondiale et qui a pour mission de financer des investissements dans le secteur privé, a annoncé qu’elle avait approuvé un prêt de 2 millions d’euros pour la rénovation d’un des principaux hôtels de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Les fonds permettront de rénover l’Hôtel Indépendance, qui comprend 168 chambres, une salle de réunion, un centre d’affaires, un club de culture physique ainsi que des boutiques et des bureaux commerciaux.

Le prêt est accordé à la Société burkinabé de promotion hôtelière qui a obtenu du Gouvernement burkinabé la location de l’Hôtel Indépendance en  vue de le rénover et de le gérer en attendant sa privatisation. Le prêt de la SFI permettra à l’hôtel d’offrir des chambres à un prix raisonnable aux voyageurs d’affaires et autres voyageurs qui jusqu'à présent n’avaient pas à Ouagadougou d’autres possibilités que des hôtels internationaux plus chers. La SFI vise à contribuer, grâce à ce financement, à la reprise de l’économie du Burkina et à soutenir les efforts nationaux de privatisation.


Richard Ranken, directeur de la SFI pour l’Afrique subsaharienne, a affirmé : « la SFI est heureuse de soutenir cet exemple bien en vue d’engagement du Burkina en faveur de la croissance de son secteur privé. Notre investissement montre à quel point la SFI tient à faciliter la participation du secteur privé au développement des infrastructures économiques essentielles au Burkina, et à susciter une réaction positive de l’investissement à l’appui des réformes économiques du gouvernement. ».


Comme son nom l’indique, l’Hôtel Indépendance est emblématique de l’histoire du pays ; sa présence symbolique dans le centre de Ouagadougou est sans commune mesure avec celle d’un hôtel ordinaire. Construit juste après l’indépendance du pays en 1960, il est souvent utilisé pour des réunions de l’hôtel de ville et représente un point de repère clé dans la ville.


Dimitris Tsitsiragos, directeur du Département des Industries Manufacturières et services a indiqué que "notre participation dans ce projet permet de promouvoir un investissement sud-sud et donne l'opportunité à une société africaine de se développer et de se diversifier grâce à un réseau de sociétés régionales".  


La Société burkinabé de promotion hôtelière appartient à un client de la SFI, la Société malienne de promotion hôtelière, hôtelier expérimenté du Mali voisin. L’hôtel sera tenu par un gérant nommé par la société mère, de  formation européenne et possédant une vaste expérience dans la mise en place d’hôtels gérés par des opérateurs  internationaux. Les fonctions d’approvisionnement et de marketing seront centralisées au Mali, comme cela se pratique déjà pour les autres hôtels de la société.  


M. Mossadeck Bally, actionnaire majoritaire de la Société malienne de promotion hôtelière, a déclaré : « l’Hôtel Indépendance a un solide potentiel de croissance en raison de sa taille et de sa situation stratégique, à proximité de l’aéroport de la ville, du quartier des affaires,  des ambassades et des bureaux ministériels. La ville de Ouagadougou est bien placée pour attirer des hommes d’affaires en visite des pays voisins, membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest. » Et M. Bally d’ajouter : « Nous utiliserons notre expérience de la gestion des hôtels pour fournir un excellent service, soutenu par un effort de formation et de fidélisation d’un personnel de qualité.»


La SFI a collaboré avec la Banque d’Afrique et la Banque Ouest Africaine de développement pour structurer le programme de financement à long terme qui autrement n’aurait pas été possible dans le secteur financier burkinabé. En outre, la SFI soutiendra l’effort de formation de la direction de l’hôtel  et le développement de liens avec les petites entreprises de la région, ce qui permettra un approvisionnement local des produits et services nécessaires à la gestion de l’Hôtel Indépendance.


La SFI (
www.ifc.org) a pour mission de promouvoir des investissements privés durables dans les pays en développement, afin de réduire la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie de la population. Elle finance la réalisation de projets du secteur privé dans les pays en développement, aide des sociétés privées de pays en développement à mobiliser des fonds sur les marchés financiers internationaux, contribue à promouvoir des projets durables sur les plans environnemental et social et fournit une assistance technique et des conseils aux gouvernements et entreprises. Depuis sa création en 1956 jusqu’à la fin de l’exercice 2004, la SFI a engagé  plus de 44 milliards de dollars de financements sur ses propres fonds et elle a conclu des opérations de syndication à hauteur de 23 milliards de dollars à l’appui de 3 143 sociétés dans 140 pays en développement. Son portefeuille d’engagements à l’échelle internationale pour l’exercice 2004 se chiffrait à 17,9 milliards de dollars pour son propre compte et à 5,5 milliards de dollars pour le compte de participants à des syndications de prêts.